Les Musiciennes du Trio Estampe

Mathilde Borsarello
Mathilde Borsarello
Francilienne d’origine, la violoniste Mathilde Borsarello appartient à une famille de musiciens : avec son père, lui-même violoniste, ainsi que ses cinq frères et sœurs, tous musiciens.
Tout d’abord formée par son père, puis au CNR de Paris dans la classe de Suzanne Gessner où elle obtient un premier prix à l’unanimité, elle est admise en 2000 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Patrice Fontanarosa.
  Après un brillant Prix de violon obtenu en 2004, elle se perfectionne en troisième cycle avec Jean-Jacques Kantorow et Roland Daugareil, et poursuit un riche parcours de formation en musique de chambre (notamment en trio mais aussi en quatuor à cordes) tout en multipliant les expériences en orchestre.
          Lauréate du Concours international de violon d’Avignon, elle intègre en 2007 l’Orchestre National de France sous la direction de Kurt Masur et Daniele Gatti.
         Pendant quatre ans, le Fonds instrumental français lui prête un violon de Louis Pique, et aujourd’hui elle joue un violon italien de Genovèse.
        En novembre 2010, Mathilde Borsarello obtient le 4ème grand prix au concours international  de violon Long-Thibaud. Elle est saluée pour ses prestations par la presse et les critiques.
Caroline Boita
Caroline Boita
   
Originaire de Poitiers, la violoncelliste Caroline Boita fait ses classes de violoncelle au Conservatoire à rayonnement régional de cette ville où elle obtient un premier Prix en 1998. Elle poursuit ses études au CRR de Boulogne-Billancourt avec Michel Strauss en Violoncelle et Hortense Cartier-Bresson en musique de chambre, et y remporte deux premiers prix à l’unanimité en 2001.
 
         Elle est alors admise au Cnsmdp dans la classe de Michel Strauss, et y approfondit sa formation de musique de chambre avec Christian Ivaldi , Maurice Bourgue, Daria Hovora, Pierre-Laurent Aimard, Marc Coppey.
 Ce cursus est brillamment couronné de trois premiers Prix mention Très Bien, respectivement en violoncelle, en trio avec piano et en quatuor à cordes.
 
    En 2003, elle est choisie par C. Eschenbach pour participer à la première Académie de l’Orchestre de Paris et remplace aujourd’hui fréquemment ainsi qu’à l’Orchestre National de France.
    Passionnée de pédagogie, elle obtient le CA en 2008 et enseigne le violoncelle au CRD de Clamart et la musique de chambre au CRD d’Orsay.
    
        Elle joue un violoncelle de Frank Ravatin datant de 2006.

 

 

 

 

Claudine Simon
Claudine Simon
   La pianiste Claudine Simon  fait ses études musicales au CNR de Lyon dans la classe de Marie-Paule Aboulker. Elle obtient à l’issue de ce parcours une médaille d’or ainsi qu’un premier prix de perfectionnement en piano. Elle suit les cours d’analyse, d’harmonie, contrepoint, musique de chambre, et reçoit des médailles d’or dans chacune de ces disciplines.
 
Elle intègre en 2000 le Cnsmdp de Paris dans la classe de Jean-François Heisser et Marie-Josèphe Jude. Elle se consacre au répertoire de trio avec piano et forme en 2003 le trio Estampe qui reçoit l’enseignement de Pierre-Laurent Aimard
 Claudine obtient le diplôme de formation supérieure de piano et musique de chambre mention très bien. Enfin, elle suit la formation pédagogique proposée par le Cnsmd de Lyon et obtient en 2008 le Certificat d’Aptitudes.
 
Elle va à la rencontre de pianistes d’exception tels que Maria Joao Pires, Vladimir Krainev, Jean-Claude Pennetier, Anne Queffelec, Tatiana Zelikman, mais aussi Alain Planès, Giovanni Bellucci, Emile Naoumov…
 
Actuellement, son intérêt pour les autres arts l’a conduite à se confronter à des domaines aussi divers que la musique et la danse contemporaines, le théâtre musical, l’improvisation, ce qui lui permet de sortir des préoccupations quotidiennes de l’interprète.

 

 

 

Plus d'infos ..... www.claudinesimon.com